Saturé contre allégé

Saturé contre allégé

Qui n’a pas lu, vu ou entendu parler d’un obèse qui a fait l’exploit de perdre une grande quantité de poids? Que ce soit par le biais d’une chirurgie bariatrique ou d’un important régime alimentaire, la personne obèse subit des changements drastiques au niveau de son apparence physique, mais aussi au niveau de son état mental.

Et croyez-moi, je sais de quoi je parle! 😉


Il n’est pas toujours évident de garder le focus quand cela arrive et parfois, un phénomène étrange se produit…

J’ignore comment et pourquoi cela se produit, j’ignore même s’il y a des études qui tentent d’expliquer ce phénomène, en fait j’ignore même si cela est considéré comme un phénomène. J’ai eu beau chercher, je n’arrive pas à trouver de cas répertoriés des conduites que j’ai pu observer. Je présume que pour l’instant, on se concentre principalement sur le traitement de l’obésité et que les impacts psychologiques sur l’individu sont relégués au second rang.

Vous vous demandez probablement de quel phénomène il s’agit…

Eh bien, il s’agit du fait qu’il existe des anciens obèses qui jugent le comportement des obèses actuels.

Pas possible!!!

Malheureusement, c’est possible et c’est triste à pleurer…

jugement

Je suis estomaquée lorsque j’entends de mes propres oreilles une personne devenue mince juger les habitudes de vie d’une personne obèse.

En fait, je suis même choquée!

N’as-tu pas déjà été gros toi aussi, n’as-tu pas déjà souffert d’une parole blessante, ne t’es-tu pas déjà fait regarder comme si tu avais la lèpre, n’a-t-on pas déjà jugé le contenu de ton assiette, n’as-tu pas déjà eu envie de mourir parce que ton corps était un obstacle à ton bonheur, n’as-tu pas déjà vécu tout cela toi aussi? Tu l’as oublié..?

intolérance

Peut-être que ces individus agissent-ils ainsi parce que la vision d’une personne obèse leur renvoie l’image d’un corps déformé par les graisses superflues d’autrefois et que cette image leur est intolérable… Peut-être se croient-ils meilleurs parce qu’ils ont réussi et d’autres pas… Peut-être étaient-ils juste des trous du cul qui dormaient sous une couche de lard et qui attendaient que le printemps fasse fondre tout cela pour enfin surgir… Peut-être est-ce juste des personnes déstabilisées qui n’arrivent pas à gérer la situation…

Peu importe!

Vous n’avez pas le droit de juger un obèse, surtout pas vous! Vous êtes censé être la personne la mieux placée pour comprendre la situation, pour défendre ces individus, pour les consoler et les accompagner.

Ce qui est assez particulier, c’est que ces jugements d’anciens obèses sont maintenant présents dans l’univers médiatique québécois, mais ouvrez l’œil, ils sont plutôt subtils. On voit de plus en plus de témoignages et d’émissions sur la perte de poids et je les trouve méprisants. Ils nous envoient le message que si « tu te prends en main » tu peux y arriver toi aussi.

Elle est tellement limitative et péjorative! Pour ma part, je me prenais en main, je mangeais comme tout le monde, pas plus, pas moins, pas mieux, pas plus mal, je bougeais comme tout le monde aussi, pas plus, pas moins, et j’étais tout de même obèse. « Prenez-vous en main » me renvoyait une culpabilité qui m’a suivie toute ma vie d’obèse. Ce genre de message ne faisait que me l’enfoncer plus profondément dans le fond de la gorge. Désolée, mais je ne suis pas capable de m’entrainer 4 heures par jour, de ne manger que 800 calories et de faire Ironman, je suis sûrement paresseuse…

Non!!!

Je suis juste une fille ordinaire qui mange des céréales, des toasts ou du gruau au déjeuner, qui dîne avec soit une soupe, un sandwich, une salade ou un restant de la veille, qui soupe avec bien des possibilités, qui va marcher avec son chien tous les jours, qui fait un p’tit jogging une fois ou deux par semaine, qui marche au lieu de prendre sa voiture pour aller faire ses courses, qui cuisine au lieu de manger des plats préparés remplis de gras trans et de sucre, qui ne boit pas d’alcool ou très peu, qui est une Québécoise tout ce qu’il y a de plus normale. Mais mon corps, lui, ne l’était pas…

Pourquoi?

Selon plusieurs, parce que je ne me prenais pas en main!

Alors mes chers « anciens gros » qui avez le jugement facile, fermez-la et gardez vos commentaires pour votre psychanalyste! 

2 Commentaires

  • Valérie Villeneuve

    Wow!!!! tellement de véritée dans ce texte!!! j’en ai les larmes aux yeux!!! merci! de dire tout haut ce que je pensait tout bas!!!!

    • Maryse

      Bonsoir Valérie,

      Votre commentaire m’a échappé, désolée pour le délai de ma réponse…

      Ce texte m’a fait passer par une gamme impressionnante d’émotions moi aussi. Cela me rappelle que chaque jour est un combat, donc une guerre ! Une guerre avec soi-même, avec son apparence, avec les autres, avec les préjugés, avec la terre entière…

      Je serai toujours là pour dire tout haut ce que trop de gens pensent tout bas… Tant mieux si cela fait du bien, même si cela ne dure que 15 minutes, cela aura valut la peine.

      Merci de me lire et de me faire confiance Valérie, je l’apprécie !
      Bise
      Maryse xx

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.